Boules énergie

Photo Olivier LEFEUVRE – https://vidagogie.com

Il est des moments où une petite douceur s’impose. Et si en plus, les saveurs épicées de cette petite chose explosent contre vos papilles, alors n’hésitez pas une seule seconde et reprenez-en une deuxième. Pas de scrupules, ces petites boules sont certes sucrées par les dattes, mais vous les consommer avec leurs fibres qui ralentiront l’assimilation de leurs sucre.

Très peu d’ingrédients, une réalisation facile et rapide et surtout, une richesse nutritionnelle très intéressante. Jugez plutôt :

1.      Les dattes

Elles sont riches en fructose, dextrose, saccharose, maltose. Ces glucides sont d’excellentes sources d’énergie et permettent de lutter efficacement contre l’hypertension artérielle.

Elles sont aussi très riches en fibres permettant ainsi une bonne digestion, une élimination facilitée et le maintien d’intestins en bonne santé.

Elles contiennent également de nombreux minéraux et oligoéléments (cuivre, zinc, fer, calcium, magnésium, phosphore, potassium) qui permettent de maintenir une meilleure santé cardiovasculaire.

Mais également de nombreux acides aminés dont certains utiles pour réduire la pression artérielle ou les douleurs articulaires. Ils contribuent de plus à l’augmentation de la masse musculaire.

Les dattes sont riches en antioxydants (caroténoïdes et composés phénoliques) qui aident à lutter contre l’accumulation de graisses dans l’organisme, notamment au niveau des artères. Ces antioxydants ont pour rôles, globalement, de lutter contre le vieillissement cellulaire.

2.      Les amandes

Les fruits à coques son riches en nutriments (acides gras insaturés, protéines, vitamines, minéraux), qui améliorent la santé des vaisseaux sanguins et la fonction artérielle, réduisant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires.

Les amandes sont également particulièrement riches en magnésium. Leur consommation sera bénéfique si vous souffrez de stress ou de spasmes douloureux, notamment pendant la période prémenstruelle. Elle peut être utile en cas de dépression grâce à son action sur le système nerveux central.

Les amandes contiennent de nombreux antioxydants (principalement dans la peau) qui luttent contre le vieillissement des cellules, l’apparition de certains cancers et de certaines maladies dégénératives, comme la maladie de Parkinson.

Elles sont aussi très riches en fibres permettant ainsi une bonne digestion, une élimination facilitée et le maintien d’intestins en bonne santé.

Riches en minéraux et en oligoéléments, tels que le zinc, les amandes participent à la santé de vos neurones. De nombreuses études ont en effet montré qu’une consommation régulière d’amandes permettait de maintenir de bonnes fonctions cognitives.

Enfin, les amandes ont un faible index glycémique, et sont riches en protéines, vitamines du groupe B et E, magnésium, phosphore, acides gras et fibres. Elles sont donc utiles dans la prévention de certaines maladies chroniques comme le diabète en augmentant la sensibilité à l’insuline et peuvent être consommées par les personnes diabétiques (type 2).

3.      Le cacao cru

Riche en antioxydants, le cacao contribue à la santé générale de l’organisme en luttant contre le vieillissement cellulaire.

Le cacao contient de la théobromine qui va à la fois stimuler le système nerveux central et bloquer nos récepteurs de fatigue. Je le considère donc plus excitant que stimulant. C’est pour cette raison qu’il faudra en user avec modération.

Le cacao est également riche en magnésium, vitamine E et D.

Si vous avez déjà lu mon article sur la cuisson, vous comprenez l’intérêt de cette recette qui n’engage que des aliments crus, donc chargés de tous les nutriments cités plus haut. Vous pouvez le retrouver ICI

4.      La recette

Elle est simplissime et je la dédie à Adrien (ou Hadrien ?) qui a su l’apprécier samedi au bord du Toulourenc.

Je mixe (robot lame en S) 2 tasses (2 x 125 ml) d’amandes entières et 1 cuillère à soupe de poudre de cacao cru. Personnellement, je mixe finement, mais vous pouvez le faire plus grossièrement pour un effet croquant sous la dent.

J’ajoute 1 tasse (125 ml) de dattes moelleuses dénoyautées, 1 cuillère à soupe d’huile de coco (facultatif) et je mixe à nouveau intimement. J’obtiens une texture un peu désintégrée. Mais elle se compacte en la pressant entre les doigts.

Je tasse la préparation dans un petit saladier et je laisse reposer 30 mn au réfrigérateur.

Je n’ai plus qu’à former de petites boules en prélevant un peu de la préparation avec une cuillère à café. Je tasse bien entre mes doigts et je finis en roulant entre les paumes des mains (et pas sous les aisselles, cette méthode est réservée aux doubitchous de Sofia !).

Je les ai ensuite roulées dans de la poudre de lucuma. Mais vous pouvez les laisser brutes ou bien les rouler dans de la poudre de cacao crue ou de la noix de coco râpée.

Cette recette est une base. Amusez-vous. Remplacez les amandes par des noisettes ou des noix. Remplacez le cacao par de la cannelle, de l’huile essentielle de mandarine (diluée dans l’huile de coco liquéfiée). Faites-vous plaisir… suivez vos envies.

--> Merci de me suivre...

7 réponses sur “Boules énergie”

  1. Bonjour et merci pour cette belle recette que je vais tester pour mon grand garçon ainsi que nous en avons parlé hier.
    Pourriez-vous me dire ce que vous appelez cacao cru et où puis-je le trouver ?
    Les amandes doivent-elles être trempées la veille pour une meilleure assimilation ?
    Merci pour vos conseils 🤗

    1. Bonjour Isabelle,
      Vous pourrez trouver la poudre de cacao cru à la Biocoop de Vaison. C’est une poudre qui ressemble au cacao non sucré (type Van Houten), mais les fèves n’ont pas été torréfiées. Tous les nutriments sont donc conservés. Pour les amandes (ou autre fruit à coque), elles ne sont pas trempées. Concernant les phytates, il existe des avis contraires. Pour ma part, j’estime que consommer quelques graines non trempées, mais toujours crues peut être bénéfique. Vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de graines de lin moulues qui enrichiront la préparation en oméga 3, bénéfiques pour les systèmes nerveux et cardiovasculaire. Belle journée gourmande !

  2. Bonjour
    Testées et approuvées 😃
    Cependant j’ai dû rajouter quelques dattes, la préparation ne voulait pas s’amalgamer ( peut-être que mes dattes n’était pas suffisamment moelleuses?). Enrobées de coco , c’est vraiment très bon, merci pour la recette 🙏🏻
    Où dois-je maintenant les conserver? Au frais ?

    1. Bonjour
      Effectivement, le volume de dattes est donné à titre indicatif. Selon le degré de séchage des dattes, il faut en mettre un peu plus.
      Je les conserve au réfrigérateur. Ne contenant pas d’ingrédients aqueux, elles peuvent se garder plusieurs semaines. Mais là, il faut du courage : comment s’empêcher de toutes les dévorer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =