Les bienfaits de la marche

Photo Olivier LEFEUVRE – https://vidagogie.com

Depuis quelques temps, mes articles ont été axés principalement sur l’alimentation et la santé.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une activité physique parfaitement adaptée à notre anatomie et à notre physionomie : la marche.

Et si vous en avez l’occasion, pratiquez-la en pleine nature (ou dans un parc si vous habitez en ville), au rythme, si possible, d’une demi-heure tous les jours.

Et vous allez constater que la marche à de multiples, et parfois ignorés, bienfaits, sans les inconvénients rencontrés dans d’autres activités physiques.

  1. La marche protège de l’angoisse, de l’anxiété, de la dépression

La marche, comme toute autre activité physique, libère une grande quantité d’endorphine produite par l’hypothalamus. Cette hormone est responsable des sentiments de joie et de calme. Elle réduit le stress et l’anxiété.

  1. La marche permet de mieux gérer notre poids

La marche, comme tous les efforts en résistance, permet d’augmenter son métabolisme et d’accroître ainsi ses dépenses énergétiques.

  1. La marche optimise notre système cardiovasculaire

Des études ont démontré que la marche permettait de diminuer la pression artérielle. En effet, le flux sanguin augmente et induit la dilatation des vaisseaux sanguins. La circulation sanguine est améliorée permettant une meilleure oxygénation du corps, notamment dans les zones périphériques.

  1. La marche tonifie les muscles de notre bassin et de nos membres inférieurs

 

  1. La marche renforce nos systèmes articulaires et osseux

L’impact du pied avec le sol permet la compression des os de la jambe. Cette stimulation permet une meilleure absorption du calcium. C’est donc un moyen de prévention de l’ostéoporose.

  1. La marche améliore la digestion et le transit intestinal

En pratiquant la marche, vous stimulez vos muscles abdominaux et intestinaux, facilitant ainsi votre digestion. Vous permettez un bon maintien des organes digestifs et vous favorisez l’évacuation des selles.

  1. La marche optimise notre capacité pulmonaire

En améliorant les échanges gazeux aux niveaux des poumons et la dilatation des bronches, la marche nous permet une plus grande élimination des toxines ainsi qu’une prévention efficace des inflammations pulmonaires comme la bronchite.

  1. La marche augmente les circuits neuronaux

Des études ont démontré que l’activité physique augmente les circuits neuronaux, réduisant ainsi les risques de problèmes de mémoire et d’attention. La pratique de la marche permet également à notre cerveau de bonnes stimulations visuelle, tactile, sonore et olfactive.

  1. La marche réduit les insomnies et augmente la qualité du sommeil

Le manque d’activité physique, en diminuant l’amplitude des rythmes circadiens, augmente les risques de développer des troubles du sommeil.

Il a été démontré que la pratique d’une activité physique régulière avait des effets sur le long terme chez des patients souffrant de troubles du sommeil.

  1. La marche permet de contrôler sa glycémie

Les activités aérobiques d’intensité modérée, comme la marche, permettent une utilisation optimale et une meilleure régulation du glucose. Nos cellules absorbent une plus grande quantité de glucose. De plus, cette amélioration de la réponse à l’insuline peut durer jusqu’à 24 heures après l’effort.

J’espère que vous êtes convaincus… si vous pouvez marcher… faites-le !

--> Merci de me suivre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + vingt =