Que contient notre dentifrice ?

Photo Olivier LEFEUVRE –  https://vidagogie.com

Notre dentifrice est-il vraiment inoffensif ? De nombreuses recherches scientifiques démontrent plutôt le contraire. Nous allons essayer de voir pourquoi et je vais vous proposer quelques alternatives.

Notre dentifrice contient en effet de nombreuses substances nocives :

Le dioxyde de titane

Reconnu dangereux par l’INRA, cet additif alimentaire (E171) a été expérimenté sur des rats. Il a induit un affaiblissement de leur système immunitaire. Des études complémentaires ont démontré que lorsque le rat ingère cette substance, cette dernière franchit la barrière intestinale en altérant le système immunitaire. D’autre part, les rongeurs ont présenté des lésions précancéreuses au niveau du colon. Dès 2011, l’association Que Choisir avait alerté sur la possible nocivité de ce produit qui serait, pour certains observateurs, aussi dangereux que l’amiante !

Le fluorure de sodium (fluor)

Il a été reconnu comme répressif majeur des fonctions intellectuelles. Plusieurs études scientifiques indépendantes ont montré que le fluorure de sodium provoque, sur le long terme, des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, diminue la longévité et endommage la structure osseuse. Le chimiste Charles Perkins indique que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d’un individu à résister à la domination, en empoisonnant une partie précise de son cerveau. Une étude de l’Université de Toronto a démontré que le fluor change l’architecture de base des os humains. Les premiers symptômes sont la fragilisation des dents et des taches sur l’émail.

Hardy Limeback, docteur en biochimie, chef du Département de dentisterie préventive à l’Université de Toronto déclare que les enfants de moins de 3 ans ne devraient jamais utiliser de dentifrice fluoré, ni boire de l’eau fluorée.

Des perturbateurs endocriniens

  • butylparaben
  • propylparaben ou p-hydroxybenzoate de propyle
  • sodium propylparaben ou p-hydroxybenzoate de propyle sodique
  • triclosan

Leur présence dans nos dentifrices est préoccupante. En effet, un perturbateur endocrinien peut interférer avec le fonctionnement du système hormonal et induire des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur celui de ses descendants. Ce système régule un grand nombre de nos comportements et des mécanismes de notre corps (croissance, puberté, température corporelle, métabolisme des graisses, faim et satiété, sommeil, libido, niveau d’insuline, rythme cardiaque…).

Le sodium lauryl sulfate

Ce composant peut provoquer de nombreuses irritations (aphte, plaie buccale). De plus, il peut contenir des quantités mesurables de 1,4-dioxane, considéré comme potentiellement cancérigène pour l’homme.

La diéthanolamine

Ce composé est présent dans de nombreux produits moussants. C’est un perturbateur endocrinien connu. Il peut également réagir avec d’autres ingrédients pour former une substance potentiellement cancérigène facilement absorbée par la peau et qui favoriserait les risques de cancer de l’estomac, de l’œsophage, du foie et de la vessie.

Je vous l’accorde, tout cela n’est pas très réjouissant. Alors que faire ? Si vous souhaitez acheter votre dentifrice dans le commerce, je ne peux que vous conseiller de bien lire les étiquettes. Sinon, vous pouvez réaliser vous-même votre dentifrice. Voici quelques alternatives que j’utilise en alternance.

A l’argile blanche

Je dépose 3 cuillères à soupe d’argile blanche surfine dans un petit récipient. J’ajoute une pointe de couteau de sel gris, 2 gouttes d’huile essentielle de tea-tree et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée. Ces huiles essentielles sont facultatives, elles ont cependant de belles vertus (antifongique, antibactérienne, cicatrisante, anti-inflammatoire, circulatoire). Je recouvre avec avec 2 cuillères à soupe d’eau. Lorsque l’argile a absorbé l’eau, je mélange intimement. Je conserve cette crème une dizaine de jours. Les cuillères et le récipient ne devront pas être en métal qui interfère avec les propriétés de l’argile.

A l’huile de noix de coco

Je mélange intimement 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco avec ½ cuillère à café de poudre de curcuma… et c’est tout. Cette pâte ne tachera pas vos dents, mais attention à vos vêtements !

L’eau salée

On ne peut pas faire plus simple. Je dissous ½ cuillère à café de sel gris dans ½ verre d’eau et je brosse mes dents avec ce liquide.

Dans tous les cas, je rince à l’eau.

--> Merci de me suivre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 8 =